Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Journaliste Congolais (e), Tentez votre chance et gagnez le prix à travers le concours qu’organise le CAFCO en partenariat GNWP sur la thématique Femmes, Paix et Sécurité.

Pour plus de détails,  dans le document ci-joint.

 

CONCOURS MEDIAS ET FEMMES, PAIX ET SECURITE EN RDC

CONCOURS MEDIAS ET FEMMES, PAIX ET SECURITE EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Dans le cadre du projet "Localisation des résolutions Femmes, paix et sécurité (FPS) en Colombie, en République démocratique du Congo (RDC), au Liban et au Nigéria", le Global Network of Women Peace builders (GNWP), en partenariat avec Le Cadre de Concertation de la Femme Congolaise, CAFCO, organise un concours sur le thème Médias, femmes, paix et sécurité en République démocratique du Congo.

Le concours Médias et Femmes, Paix et Sécurité (#MediaFor1325) récompensera les journalistes et autres professionnels des médias qui s’illustrent dans le nouveau narratif sur la RDC, la promotion de femme paix et sécurité, ainsi que la protection des personnes vivant avec handicap en temps des crises. Ces journalistes devraient être auteurs de reportages, qui ont contribué à faire connaître la résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies ainsi que les initiatives des femmes dans la lutte contre la COVID 19 et autres catastrophes.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Pour un partenariat renforcé !

Ceni 0

Les femmes politiques et celles de la société civile membre de CAFCO ont eu  une séance de travail avec le Président de la CENI, Denis KADIMA KAZADI. Au centre de leur entretien, travailler pour un partenariat approfondi concernant notamment, la sensibilisation de la population sur le processus électoral, faire la médiation pendant ce processus et accompagner les femmes pendant le contentieux électoral.

A cette occasion, CAFCO a remis au numéro 1 de la centrale électorale un mémo et les rapports des activités réalisées pendant tous les trois cycles à Kinshasa comme en provinces.

Très attentif au plaidoyer des membres de CAFCO, le président de la CENI a rassuré ces interlocutrices de sa bonne volonté à poursuivre et renforcer ce partenariat qui date de longtemps.

En outre, pour une bonne coordination de leurs activités, les femmes ont proposé la redynamisation du cadre de concertation femme et élection. A ce sujet, Denis Kadima a estimé qu’il est important d’identifier les faiblesses et les points forts de ce cadre pour de bons résultats.

Cellcom CAFCO 

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

16 JOURS D’ACTIVISME 2021

Activisme 16

Le PNUD en partenariat avec le Cadre permanent de Concertation de la Femme Congolaise, CAFCO en sigle, ont organisé une table ronde pour renforcer les synergies citoyennes autour du thème : Leadership citoyen contre les violences faites à la femme, en date du 01 au 03 décembre 2021, avec comme objectifs:

  • Mettre en place un agenda citoyen contre les violences basées sur le genre;
  • Lutter contre l’impunité et promouvoir l’intégrité publique;
  • Développer le leadership citoyen contre les violences faites à la femme.

Il sied de noter que la campagne des 16 Jours d’activisme de lutte contre la violence basée sur le genre , est un événement international qui s’ouvre le 25 novembre de chaque année, Journée commémorative de l’élimination de violence à l’égard des femmes, et se clôture le 10 décembre, Journée de la Déclaration Universelle des droits humains. Selon les dernières estimations, près d’une femme sur trois, âgées de 15 ans et plus, partout dans le monde, a subi des violences physiques ou sexuelles de la part d’un partenaire intime, d’un non partenaire ou les deux, au moins une fois dans sa vie. Force est de constater que les niveaux de violence à l’égard des femmes et des filles sont restés largement inchangés au cours des 10 dernières années.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Covid-19 : les femmes du CAFCO reçoivent la deuxième dose d'Astra Zeneca

Vaccin 0

Après la première dose de vaccin administrée le 25 juin, les femmes membres du Cadre de concertation permanent de la femme congolaise (CAFCO) ont reçu leur deuxième dose le 26 août, au siège de leur association, dans la commune de la Gombe, à Kinshasa.

Malgré qu'une bonne partie de la population congolaise reste sceptique face à la vaccination contre la covid-19, les membres de la CAFCO se sont portés volontaires pour se faire vacciner, afin de limiter la propagation de cette maladie qui décime l'humanité.  

La vaccination contre le coronavirus est un  programme que le gouvernement congolais a mis en place pour accompagner la population à se protéger contre cette pandémie. C'est ainsi que CAFCO, en collaboration avec le Programme élargi de vaccination (PEV),  a organisé la séance de vaccination pour  ses membres, afin d'accompagner le gouvernement dans  cette lutte.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

ACSLe Cadre Permanent de Concertation de la Femme Congolaise (CAFCO) a organisé durant trois jours, du 22 au 24 septembre, un atelier sur la méthodologie de l’ACS+.

Tenue en partenariat avec le Global Network of Women Peacebuilders (GNWP), cette formation a connu la participation du gouvernement provincial, des membres de la société civile, des chefs coutumiers et autres organisations.

Contribuer à l’atténuation des crises et la consolidation de la paix sociale pendant la pandémie de covid-19 en RDC,  tel est l’objectif principal meme de l’atelier de formation à l’analyse comparative entre les sexes plus. Il était aussi question de former les participants sur la méthodologie de l’analyse comparative entre le sexe plus (ACS+) pour comprendre comment les aspects multiples et croisés de l’identité (par exemple le sexe, l’ethnicité, la classe, la sexualité et les capacités) interagissent les uns avec les autres et influencent l’accès des personnes  à la participation aux processus de paix et de la prise des décisions.