Cafco6020Les femmes membres du Cadre permanent de concertation de la femme congolaise (CAFCO) ont rencontré lundi 23 novembre 2015 la ministre de la Femme, Famille et Enfant . Cette visite d’échange était l’occasion pour les femmes politiques et de la société civile de discuter avec la ministre Lucie Kipele Aky sur les différentes préoccupations des organisations féminines. Au terme de cette rencontre, les femmes du CAFCO sont rassurées d’avoir scellé un bon partenariat avec la patronne du ministère de la FFE .

 

Les membres du CAFCO ont au cours de cette audience présenté les préoccupations de la femme congolaise en vue de contribuer à rendre plus visibles et plus efficaces les actions dans le cadre de la mise en application des programmes au sein du Ministère dont elle a la charge.
La délégation du CAFCO était conduite par sa présidente. Rose Mutombo Kiese a estimé en effet que la ministre, tout au long de son mandat pourra mettre un l’accent particulier sur l’exécution et le suivi de quelques actions. 
Il s’agit entre autres de l’opérationnalisation du comité de pilotage de la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies ; l’exécution de la mise en œuvre du Plan d’Action National de la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies ; l’’implication effective de la Société Civile dans tous les programmes et politiques du Pays à tous les niveaux ainsi que l’implication et la participation des organisations de la Société Civile dans tous les programmes du Ministère de la Femme, Famille et Enfant (référence faite à la Déclaration de Paris). 
Il est aussi question de la mise en place d’un cadre d’échanges entre le Ministère de la Femme, Famille et Enfant, celui de la Justice et des Droits humains et les organisations féminines, en vue d’assurer le suivi et l’évaluation du travail fait dans le cadre de la lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre en RDC.
Les femmes de CAFCO sont préoccupées par l’amputation de l’aspect genre dans la nouvelle dénomination du Ministère. Pour rappel, l’ancienne dénomination était ’’Genre, Famille et Enfant’’ qui en faisait un ministère à caractère transversal. Elles ont saisi cette opportunité pour informer la ministre Lucie Kipele de la poursuite du plaidoyer afin que ce ministère revienne à sa dénomination ancienne telle que définit à Sun City. 
Pour sa part, la ministre Lucie Kipele a rassuré ses hôtes que son cabinet n’organisera aucune activité, sans associer les organisations féminines regroupées au sein du CAFCO.
Ensuite, Rose Mutombo a fait une brève présentation de cette plate-forme de femmes congolaises. CAFCO a été créé en février 2005 avec comme objectifs notamment impliquer et de faire participer effectivement les femmes congolaises au processus de paix et de la démocratisation ; promouvoir le travail en synergie des femmes dans les secteurs économique, politique, social et culturel, ainsi que promouvoir l’intégration de l’approche genre comme question transversale dans la prise des décisions. 
Les membres du CAFCO ont, à l’issue de la rencontre, félicité Lucie Kipele pour sa nomination à la tête de ce ministère en cette période où l’Union Africaine a décrété " la décennie de la Femme Africaine "