LE CAFCO EN CAMPAGNE DE SENSIBILISATION DES ACTEURS POLITIQUES

Cafco sensibilisationLes femmes congolaises de l’entité Société civile réunies au sein du Cadre permanent de Concertation de la femme congolaise (CAFCO ) lancent un appel vibrant aux acteurs politiques et autres parties prenantes pour leur adhésion au dialogue national politique inclusif afin d’harmoniser leur points de vue et de trouver une solution durable à la crise actuelle. 

Pour ce faire, ces militantes de la paix lancent une campagne de plaidoyer à l’endroit des acteurs politiques congolais afin de convaincre les uns et les autres à surmonter leurs propres intérêts en ne privilégiant que les intérêts de la nation.

 Une autre motivation, est celle d’inviter ces acteurs politiques à adopter une attitude conciliante dans la recherche d’une solution concertée face à l’impasse constatée quant à la tenue du dialogue national politique inclusif. 
Selon les femmes congolaises de la Société civile, les questions de paix et de sécurité relèvent de la responsabilité collective des uns et des autres. Et d’ajouter, le dialogue a toujours été un outil de règlement des différends. C’est pourquoi, "nous vous lançons ce cri d’alarme en tant que mère et vous demandons de vous dépasser, de faire preuve de sens de responsabilité en vous mettant ensemble ", se sont-elles exprimées. " Nous devons protéger et consolider les acquis de notre jeune démocratie durement acquise au prix du sacrifice suprême de nombreux compatriotes ", ont évoqué les femmes de la CAFCO. D’après elles, la femme congolaise porte en elle les racines de la paix. Elles croient en ces capacités soutenues par la Résolutions 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la paix et la sécurité pour arriver à concilier les parties prenantes au dialogue pour aborder avec franchise les questions brulantes de l’heure. 
Par ailleurs, elles rappellent leur déclaration du 08 décembre dernier en refusant de voir la RDC sombrer de nouveau dans le Chaos et reconnaissent les vertus du Dialogue. Aussi, les femmes congolaises réunies au sein du CAFCO sollicitent-elles leur représentation à la facilitation et à la modération du Dialogue national. Elles croient ainsi au génie du peuple congolais à trouver des solutions rationnelles et patriotiques à tous les problèmes posés et décident de porter un message de paix et de concorde nationale à toutes les parties concernées par l’organisation des élections démocratiques dans notre pays.
Pendant le plaidoyer, ces femmes vont frapper aux portes de la Majorité présidentielle comme de l’opposition politique afin d’amener les deux parties à se mettre ensemble pour faire avancer le pays.