resolution 1325Dans un monde idéal, tous les acteurs de l'Egalité entre les sexes, de la Paix et la Sécurité connaîtraient parfaitement la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Lors de son adoption, le 31 octobre 2000, elle fût saluée comme étant la première résolution du Conseil de Sécurité des Nations Unies à porter sur les femmes et le genre. C'est ainsi qu'en 2015, le Ministère du Genre, Famille et Enfant en collaboration avec CAFCO, GNWP, ICAN... ont élaboré "Un Guide Pratique pour l'intégration des Résolutions 1325 et 1820 du Conseil de Sécurité des Nations Unies dans les Plans de Développement local en RDC... Télécharger le Guide Pratique

 

Femmes leadersCent dix femmes  ont suivi la formation sur les techniques personnalisées en  coaching des femmes leaders politiques et sociales  organisée par le Cadre de Concertation Permanent de la Femme Congolaise, CAFCO, dont soixante ont été primées  vendredi à Kinshasa avec l’appui de l’Onu Femme et du PNUD.

La formation en soi visait à outiller les femmes dans la connaissance de leurs atouts, leurs forces, leurs faiblesses et dans l’identification des stratégies personnelles et collectives pour se rendre plus visible dans leurs partis politiques et réseaux communautaires respectifs.

Femmes congolaises paritéLe CAFCO avait suivi avec attention en date du 21 et 23 mai 2011 l’examen et l’adoption de la loi électorale article par article en plénière au niveau de l’Assemblée Nationale.

C’est avec beaucoup d’amertume que les femmes avaient constaté que, malgré les multiples plaidoyers menés à tous les niveaux, c'est-à-dire au niveau du Sénat, de l’Assemblée Nationale, des présidents de Groupes parlementaires et des Commissions permanentes, des deux grandes plate formes politiques (majorité et opposition), des chefs des partis politiques les plus représentatifs qui ont même signé un « Acte d’engagement » dans lequel ils prennent la décision d’inscrire les femmes en nombre accru et en ordre utile

Femmes congolaisesDans le cadre des activités de sensibilisation des leaders des partis politiques sur l’inscription des femmes dans les listes électorales en nombre accru et en ordre utile, le Cadre Permanent de Concertation de la Femme Congolaise « CAFCO » en sigle, avec l’appui de l’ambassade britannique a organise dans une période allant du 10 novembre 2010 au 25 novembre 2011, une campagne de plaidoyer et de lobbying auprès des leaders des partis politiques tous ,mobilisés sur les prochaines élections, en vue de les sensibiliser sur les préoccupations des femmes concernant leur alignement en nombre accru sur les listes électorales

 

Formation JeunesDe nombreuses femmes se rendent compte que faire du plaidoyer et du lobbying en dehors des institutions politiques masculines pourrait être un meilleur moyen pour faire entendre leur voix. Certaines femmes politiques abandonnent la politique afin de mieux répondre à leur besoin et de faire entendre leurs voix en dehors des structures politiques.

En effet, lorsque les femmes entrent dans la vie politique, elles font partie d'une certaine structure et culture où elles doivent souvent renoncer à leur activisme et leur esprit de lobbying afin de suivre les règles du jeu politique et montrer leur allégeance aux partis politiques. Avec l’émergence de la société civile et de nouvelles formes de démocratie participative, les citoyens ont forgé de nouvelles voies à la représentation et à l'activisme. Ils sont maintenant en mesure de changer le statu quo imposé par l'élite politique. Ces solutions, cependant, ne sont pas nécessairement destinés à entrer en politique ou à créer un espace pour certains groupes